Retour sur un monstre du sport : Allen Iverson alias « The Answer »

Culture

Retour sur un monstre du sport : Allen Iverson alias « The Answer »

Si Kobe Bryant est "le" joueur de sa génération, difficile d’oublier Kevin Garnett, Tim Duncan mais surtout le génial Allen Iverson. Le petit meneur est resté dans beaucoup de têtes de fans et sa légende ne s'effacer jamais surtout à Philly !

Allen Iverson et la franchise des Philadelphia 76ers sont liés à la vie à la mort ! Ainsi, lorsqu’un joueur All-Star comme Jimmy Butler rejoint la Pennsylvanie, il doit être adoubé par la légende « A.I » afin que son séjour se déroule sous les meilleurs auspices…et c’est ce qu’il s’est passé cette nuit avec beaucoup d’amour et surtout un long câlin entre les deux joueurs !

Mais avant de savoir s’il faut « Trust The Process » avec en tête d’affiche Joël Embiid et à ses côtés Ben Simmons et Jimmy Butler, la vraie réponse, Philly l’avait trouvé avec Iverson et celui-ci ne pourra plus jamais la donner sur un parquet NBA. Neuf ans après son dernier match en NBA et bientôt huit ans après son passage en Turquie au Besiktas Istanbul, « The Answer » a marqué toute une génération. Personnage controversé pour son comportement de diva en dehors de terrains de basket, Iverson restera comme l’un des plus grands joueurs de la NBA de sa génération et de tous les temps. Ainsi, comme toute légende qui se respecte, Beside Sport a le devoir de se pencher sur la carrière du « Little Big Man » !

Beside Sport - Retour sur un monstre du sport : Allen Iverson alias « The Answer » -  -

Iverson, la prison ou le sport ?

En 1993, une bagarre éclate entre Blancs et Noirs à la sortie d’un bowling. Selon Iverson, âgé de 18 ans, cette bagarre éclate après une insulte raciste proférée à son encontre. Personne n’est sérieusement blessé mais Iverson est condamné à 15 ans de prison. Il est gracié au bout de 4 mois d’incarcération par le gouverneur de Virginie et un procès en appel l’innocente.

Suite à cette histoire, Iverson se retrouve  à la Bethel High School de Hampton, un établissement accueillant des jeunes en difficulté dans leur études. En 1994, John Thompson, entraîneur des Georgetown Hoyas, l’équipe de basket-ball de l’université de Georgetown, lui offre une bourse permettant de jouer en équipe universitaire au sein de l’université de Georgetown, à condition qu’Iverson accepte les règles de vie de l’établissement. Pas une mince affaire !

Beside Sport - Retour sur un monstre du sport : Allen Iverson alias « The Answer » -  -

Sa petite taille était un inconvénient au lycée et ils sont beaucoup à avoir voulu lui mettre des battons dans les roues. Il voulait en premier lieu devenir footballeur professionnel (football américain) malgré qu’on lui disait qu’il ne pourrait pas résister aux violents impacts dans ce sport. Pour le basket on lui disait qu’il était trop petit et que seul un sur un million pourrait y arriver avec sa taille. Un jour sa sœur lui dit que sur un million si il y en avait qui réussirait, ce serait lui. Toute sa famille croyait en lui et voyait en lui un espoir de sortir de la misère. Sa mère, pour lui permettre de jouer au lycée, économisa un mois d’électricité (pendant lequel toute la famille à vécu sans électricité) pour pouvoir lui offrir ses premières chaussures de basket. Sa détermination lui permettra d’échapper aux dangers de la rue et de s’éloigner des gangs pour se consacrer au basket.

Iverson, successeur de Michael Jordan !

Sa sœur étant malade, elle a besoin de médicaments coûteux. Ainsi, d’un commun accord avec sa mère et son entraîneur il s’inscrit à la draft NBA. Iverson est drafté en première position de la draft NBA 1996 par les Philadelphia 76ers. Lors de sa première saison en NBA, il marque 23,5 points, offre 7,5 passes décisives et intercepte 2,07 ballons en moyenne par rencontre. Il devient le deuxième plus jeune joueur à inscrire plus de 50 points dans une rencontre à 21 ans. Il devient également le seul rookie de l’histoire de la NBA à avoir inscrit plus de 40 points pendant 5 matchs consécutifs, dépassant Wilt Chamberlain. Iverson remporte aussi le titre de MVP du Rookie Game. Il est élu NBA Rookie of the Year en 1997, c’est-à-dire meilleur débutant. Ainsi, il est très vite considéré comme le successeur possible du grand Michael Jordan. Son équipementier va jusqu’à le surnommer « The Answer » car il était la réponse à la question « Qui remplacera Michael Jordan ? ».

2001 : Une année exceptionnelle

Lors de la saison 2000-2001, les 76ers à la surprise générale, commencent par dix succès consécutifs et à la mi-saison, les Sixers ont le meilleur bilan à l’est avec 41 victoires pour 14 défaites et Allen finit MVP. Lors de la finale NBA face aux Lakers, Les Sixers amoindris par des blessures et ne pouvant rivaliser, faute d’aides offensives véritables pour épauler Iverson, les Sixers chutent et perdent ces Finales sur le score de 4-1. Il termine les playoffs avec une moyenne de 33 points, 5 rebonds, 6 passes et 2,5 interceptions par rencontre, dont 36 points, 6 rebonds, 4 passes et 2 interceptions lors des 5 matchs de ces finales.

En 2006, il est transféré aux Nuggets à cause de conflit entre le nouveau coach des Sixers et Allen. Il n’y jouera qu’une saison puisqu’il sera transféré aux Raptors à la fin de la saison. Il est laissé libre par les Raptors et s’engage alors aux Grizzlies où il ne jouera que 3 matchs avant de retourner aux Sixers. Il décide alors d’arrêter sa carrière, une première fois, pour s’occuper de sa fille malade. En octobre 2010, Allen délaissé par la NBA rejoint le club turc de Besiktas et le quitte en 2011 pour jouer quelques avec une équipe chinoise.

A 38 ans, Iverson quitte les parquets de basket sans titre NBA mais entre, tout naturellement, au « Hall Of Fame » en 2016 !

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne