Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux

Culture

Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux

Tous les pays souhaitent avoir en sa possession une star du sport afin de rayonner à travers le monde. Mais que de dire d'être la patrie de la ou le numéro mondial dans l'un des sports les plus populaires au monde, à savoir le tennis ?

En remportant le tournoi de Birmingham quelques semaines seulement après avoir soulevé son premier Grand Chelem à Roland-Garros, l’Australienne Ashleigh Barty s’offre le trône tant convoité de numéro 1 mondiale. A seulement 23 ans, Barty efface des tablettes Naomi Osaka et devient la reine du tennis féminin mondiale. Pour l’Australie, ce n’est pas la première fois qu’un ressortissant devient la référence absolue du monde de la balle jaune. Ainsi, Beside Sport vous présente ces « Aussies », masculin et féminin, qui ont eu l’honneur d’avoir le chiffre « 1 » à côté de leur nom au moins une fois !

Beside Sport - Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux -  -

Margaret Court : Numéro 1 mondiale en 1962

24 titres du Grand Chelem dont 11 durant l’ère Open. C’est le record absolu toutes époques confondues, devant Serena Williams (23 victoires) et Steffi Graf (22 victoires).

Beside Sport - Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux -  -

John Newcombe : Numéro 1 mondial en 1974

7 titres du Grand Chelem en simple et 17 tournois du Grand Chelem en double messieurs, un record égalé puis battu seulement en 2018 par Mike Bryan.

Beside Sport - Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux -  -

Evonne Goolagong : Numéro 1 mondial en 1976

86 titres en simple, 7 titres du Grand Chelem et 2 Masters.

Beside Sport - Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux -  -

Patrick Rafter : Numéro 1 mondial en 1999

Éphémère numéro un mondial pendant une semaine en juillet 1999, il a remporté deux titres du Grand Chelem en simple à l’US Open en 1997 et 1998. « Pat » Rafter s’est également illustré dans les autres tournois majeurs, disputant notamment deux finales à Wimbledon, perdues face à Pete Sampras en 2000 et Goran Ivanišević en 2001.

Beside Sport - Quand le tennis australien tient des numéros 1 mondiaux -  -

Lleyton Hewitt : Numéro 1 mondial en 2001

30 titres en simple sur le circuit ATP, dont l’US Open en 2001, Wimbledon en 2002 ainsi que les Masters lors de ces deux saisons.

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne