Peut-on porter des lunettes sur les courts de tennis ?

Style

Peut-on porter des lunettes sur les courts de tennis ?

S'il y a quelques temps, on voyait encore des joueurs et joueuses porter des lunettes sur les courts, ce n'est plus vraiment le cas mais certains continuent à porter leur paire sur les courts !

Voilà une question qui a le mérite d’être posée même si les ambassadeurs des binocles sur les courts de tennis ne sont plus légion.En effet, comme binoclards des courts, on recense chez les joueurs Hyeon Chung et Denis Istomin et chez les joueuses les anciennes que sont Samantha Stosur et Kirsten Flipkens. Il est clair que l’arrivée de la lentille n’a fait pas du bien aux lunetiers mais la vraie interrogation est bien de savoir si le look lunette-raquette est admis par les codes du style ?

Beside Sport - Peut-on porter des lunettes sur les courts de tennis ? -  -

Il est évident que niveau look, les modèles adoptés par les professionnels cités ci-dessus ne font pas bien envie et sont loin des Ray-Ban ou des Persol de tous les jours. Néanmoins, vous noterez que le but n’est pas le même. En effet, les problématiques du sport de haut-niveau engendrent que les lunettes doivent être les moins encombrantes possibles. Il faut donc qu’elles soient légères, fines et que la vision ne soit pas obscurcie une seconde.

Principale raison invoquée pour porter des lunettes sur le court, le soleil ! En effet, le soleil peut-être un ennemi assez coriace pour le tennisman lors du service ou au moment de claquer un smash. Mais soyons sérieux, une simple casquette ou une visière devrait suffire pour vous éviter les doubles fautes.

Le cas du Coréen Chung est légèrement différent. Sachez que celui-ci avait six ans et souffrait déjà d’un fort astigmatisme quand un médecin a conseillé à ses parents de l’exposer dès que possible à la couleur verte, convaincu que cela aiderait à améliorer sa vue. Ainsi, son père, un ancien joueur devenu entraîneur, l’a fait autant traîner sur les courts de tennis que sur les bancs de l’école ? Son acuité visuelle (6/10) ne s’est pas franchement améliorée, mais Chung a baigné dans le tennis et appris à porter des lunettes en toutes circonstances, même en compétition, héritant ainsi d’un look unique, mais aussi d’un surnom : « Le Professeur ».

En conclusion, porter des lunettes pour le look est à proscrire. Surtout lorsque l’on voit les modèles épurés et presque aérodynamiques qui sont proposés et qui n’ont vraiment rien de sexy…on vous voit venir avec le précurseur Arnaud Clément mais quand même.

Si vous ne voyez rien, optez pour les lentilles. Enfin, il reste le côté superstition. Nous n’avons pas le droit au jugement si le mystique rentre en ligne de compte mais le caleçon porte-bonheur et les chaussettes de couleur, c’est bien aussi !

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne