Notre « InStargram » de la semaine : Joakim Noah

Medias

Notre « InStargram » de la semaine : Joakim Noah

Être une vedette d'Instagram pour un athlète n'est pas toujours synonyme de performances incroyables sur le terrain...En effet, certains sportifs ou sportives collectionnent aussi les followers grâce à leur lifestyle et leurs passions !

Joakim Noah, voilà un nom qui ne fait plus vraiment recette dans les magazines sportifs et ceux spécialisés basketball. En effet, depuis qu’il a quitté les Chicago Bulls pour les New York Knicks en 2016, l’ancien meilleur défenseur de la NBA (2014) n’a plus vraiment voix au chapitre dans la grande ligue. Mais voilà qu’après 2 saisons très difficiles dans la franchise mythique de « Big Apple », « Jooks » est de retour aux affaires et va rejoindre les Memphis Grizzlies.

En plus de ce nouveau contrat à Memphis, l’ancien joueur des Chicago Bulls va toucher le jackpot puisque les Knicks, qui ont résilié son contrat le mois dernier, lui verseront sur les trois années à venir les 37,8 millions de dollars (33 millions d’euros environ) prévus dans son contrat qui expirait en 2020. Si la « money » ne devrait pas manquer à l’aîné de Yannick, il n’a jamais pu compter sur un grand taux de popularité en France…mais qu’en est-il sur les réseaux sociaux et notamment Instagram ? Beside Sport a fait de « Jooks » son « InStargram » de la semaine !

Beside Sport - Notre « InStargram » de la semaine : Joakim Noah -  -

Photo Profil

Concernant sa photo profil, difficile d’en dire quelque chose de positif ! En effet, le cliché montre Joakim clairement mal fagoté, à savoir avec un bonnet, un t-shirt et un sweat à capuche. De plus, on ne sait pas vraiment quoi penser de son expression, si elle est triste, sérieuse ou alors en colère. Ce qui est sûr, c’est que « Jooks » ne souhaitait pas montrer son visage de basketteur professionnel ni celle du multi-millionaire.

Les Chiffres

Commençons par son nombre de followers qui s’élève à 457k. Ce demi-million d’abonnés est relativement important et il est le basketteur français le plus suivi sur Instagram. En effet, Tony Parker n’arrive qu’à 404k quand Rudy Gobert et Nicolas Batum plafonnent respectivement à 282k et 224k. Peu populaire en France, Joakim a une belle cote de popularité outre-Atlantique entre sa carrière universitaire couronnée de succès avec les Gators de Floride, son passage 9 ans chez les Bulls avec Derrick Rose et enfin son titre de meilleur défenseur de l’année décroché en 2014.

Au niveau de son rythme de publications, Noah n’est pas très très actif sur Insta. En effet, depuis son arrivée sur le réseau social le 3 février 2013, il a publié 196 posts, soit 2,8 par mois et moins de 1 par semaine.

Enfin, concernant les comptes que suit Noah, il y a de nombreux joueurs de basketball dont une majorité de coéquipiers en NBA ou de compatriotes (Parker, Batum, Gobert,…). Il suit également des stars de la musique françaises et internationales (Snoop Dogg, DJ Cut Killer, Joey Starr,…) mais aussi des acteurs (Orlando Bloom, Dave Bautista,…).

Sa bio

Ce qui interpelle tout de suite par rapport à la bio de Joakim Noah, c’est le nom qu’il a choisi : Stickity13. En effet, les personnalités du sport ne prennent jamais de pseudo afin d’être retrouvées plus facilement par leurs fans. Mais Joakim a choisi de mettre son surnom « Stickity » ainsi que le numéro qu’il portait aux Chicago Bulls, le 13.

On voit ensuite apparaître le nom « Hell’s Kitchen ». Celui-ci est un quartier situé dans l’arrondissement de Manhattan à New York, délimité par les 34ème et 59ème rues, par la 8ème avenue et l’Hudson River. Pour rappel, Noah est né et a grandi à New York. On peut imaginer qu’il est également un grand fan de comics car Hell’s Kitchen est un quartier de NYC souvent utilisé dans l’univers Marvel.

Pour conclure, il met dans sa bio l’adresse URL « rockyourdrop.com » qui redirige vers l’association « Noah’s Arc Foundation » qu’il a co-fondé avec sa mère et sa soeur Yéléna.

Ses posts

Ce qui saute rapidement aux yeux concernant les posts de Joakim Noah, c’est le fait que beaucoup d’entre eux soient en rapport avec sa famille. On a le droit à du Yannick son papa, sa maman Cécilia Rodhe, ses petites soeurs Jenaye et Yelena, sa fille ou encore son grand-père Zacharie. Ensuite, on retrouve quelques photos de basket notamment lorsqu’il était à Chicago ou avant avec l’Université de Florida.

Sa famille

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Make your mama proud. @noahsarcfdn

Une publication partagée par Joakim Noah (@stickity13) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Happy Valentine’s Day Leia Irie. Daddy loves you

Une publication partagée par Joakim Noah (@stickity13) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Rest In Peace papi. I know where I’m from so I know who I am.

Une publication partagée par Joakim Noah (@stickity13) le

Basketball

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Thank you Chicago ! ! I moved here 9 years ago and quickly got an understanding of what the city was about. Hard work. No nonsense. Grind. Loyalty. Passion. I wanted to represent those qualities every time I stepped onto the court and competed for the Bulls. Thank you to every teammate I battled with. We won and we lost but I have love and respect for every single one of you. One day this basketball journey will be over and all we will have are memories. The best times in my life took place on the United center floor. You are all my brothers. The relationships I made in Chicago go far beyond basketball and to me that is just as big as winning the championship. I wish the people in Chicago nothing but the best and I hope we can all unite and bring some peace to the city. The work to unite people and build positivity throughout the neighborhood will continue thru my foundation and other many great foundations throughout the city that my family and I will stay involved with. I will continue to do my best to help out. Chicago is home for the rest of my life and my dream is still to help make the city a safer place for kids to grow up in. My journey now brings me home to New York and the team I grew up rooting for as a kid. But nothing has mattered more to me over the past 9 years then the city of chicago, the chicago bulls, and all of the passionate bulls fans. There are way too many people to thank individually but I want to give special thanks to the Reinsdorf family for making me a part of the Chicago Bulls family and everything that that represents. One love, Joakim Noah :)

Une publication partagée par Joakim Noah (@stickity13) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#tbt today is the 8 year anniversary of our second national championship. #gators #brothers

Une publication partagée par Joakim Noah (@stickity13) le

Où situer son compte par rapport à d’autres sportifs français ?

Comme souvent lorsque l’on « InStargramise » des sportifs autour de 500k, ceux-ci se retrouvent peu entourés par d’autres sportifs français. Peu d’entre-eux atteignent le demi-million et ceux qui le dépassent sont souvent les footballeurs. Et puis, à quoi bon comparer Joakim Noah avec du français, lui qui a toujours revendiqué avoir une identité américaine depuis tout petit !

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne