Le « Futur du tennis » par Alex Corretja

Interview

Le « Futur du tennis » par Alex Corretja

Nous avons eu l'occasion de rencontrer Alex Corretja, ancien double finaliste du tournoi parisien. Dans un français presque parfait, l'Espagnol nous a parlé du futur du tennis et donne des conseils aux jeunes qui voudraient faire carrière !

Quelles sont les qualités que l’on doit présenter très tôt pour espérer devenir un jour un joueur de tennis professionnel ?

Beaucoup de patience, beaucoup de passion et surtout prendre du plaisir, c’est très important. Il faut également être à l’écoute notamment lorsque l’on est jeune et que parfois on pense déjà tout savoir. La concentration est primordiale et ne pas seulement penser à gagner des matchs mais avoir envie de progresser à chaque match lorsque l’on débute.

Tu as joué et remporté le tournoi Orange Bowl en 1990 dans la catégorie moins de 15 ans. Une telle victoire, cela valide le fait que tu as plus de chances de devenir un grand joueur de tennis ?

Pas vraiment mais en tout cas cela veut dire que l’on est dans la bonne direction. Mes entraîneurs me disaient que c’était génial d’avoir remporter le championnat du monde des 15-16 ans mais finalement que cela ne représentait rien. Que ma carrière allait vraiment débuter maintenant et que ce que j’avais fait avant, cela ne comptait pas. J’ai dis : « Mais pourquoi ? Je suis champion du monde ». Ils m’ont répondu que désormais j’allais être professionnel et que je ne rencontrerai plus des enfants mais des hommes.

Beside Sport - Le « Futur du tennis » par Alex Corretja - Les stars de demain ? - Les stars de demain ?

Jouer un tournoi d’importance comme l’Orange Bowl, les Petits As ou le Longines Futur Tennis Aces, cela apporte quoi lorsque l’on est si jeune ?

C’est très important ! Car après quand tu es professionnel, tu te rappelles toujours de ce genre de tournoi que tu as joué jeune. En effet, ces tournois sont organisés comme ceux sur le circuit professionnel et donc tu as les mêmes sensations que les adultes. Mais les jeunes joueurs doivent bien penser qu’ils vont devoir encore beaucoup travailler pour un jour peut-être devenir une star. Tu seras sûrement joueur de tennis mais pas un bon joueur. Beaucoup de joueurs tapent bien la balle mais devenir un grand joueur, c’est autre chose. Il faut être bon physiquement, dans la tête ensuite progresser et surtout avoir une bonne stabilité dans sa vie sur et en dehors des courts.

Etre médiatisé à 12-13 ans, cela ne met pas trop de pression aux jeunes tennismen et tenniswomen ?

Il ne faut pas se mettre de pression et avant tout jouer pour s’amuser, pour progresser. Il ne faut pas accorder d’importance à la presse si elle parle de soi. Absolument se focaliser sur soi et faire confiance à son entourage. C’est le rôle de sa famille et de ses entraîneurs de garder la tête froide au jeune joueur. Il faut toujours faire preuve d’humilité et le fait que l’on parle de soi à 13-14 ans car tu as gagné un grand titre, c’est bien mais cela n’est pas une fin en soi. Cela doit servir de motivation pour progresser et avancer dans sa future carrière.

Gagner chez les jeunes, c’est l’assurance de gagner chez les juniors et après les seniors ?

Non pas du tout ! On a beaucoup d’exemples de joueurs très forts chez les juniors mais qui n’arrivent pas à concrétiser sur le circuit ATP. Il y a beaucoup plus de joueurs, des stars, différents styles de jeu et il n’est donc pas facile de passer des juniors aux adultes.

Que penses-tu des sponsors qui misent de plus en plus sur des joueurs et joueuses de plus en plus jeunes ?

C’est bien car par la suite, cela sera très important. Cela permet au joueur de créer une vraie relation avec la marque. Le tennis est un sport qui coûte de l’argent entre les voyages, les entraîneurs, le préparateur physique,…et donc que des sponsors, comme Longines par exemple, puissent aider, c’est positif. Il ne faut pas que les marques mettent la pression sur les enfants mais lorsque l’on joue au tennis, on sait qu’il y a beaucoup de pression.

Beside Sport - Le « Futur du tennis » par Alex Corretja - Andre Agassi enfant -

Andre Agassi enfant

Que penses-tu des jeunes qui accomplissent souvent le rêve de leurs parents et qui peuvent-être très durs avec eux ? C’était par exemple le cas du père d’Andre Agassi,

Chaque personne a sa carrière et il ne faut pas juger. Pour ma part, j’ai toujours été très heureux et mes parents me disaient que je devais jouer pour le plaisir. Ils m’ont éduqué pour être une bonne personne sur et en dehors du court. Mais c’est vrai qu’il y a des parents qui mettent un peu plus de pression. Moi je suis papa et le plus important pour moi est de faire le mieux pour mes enfants.

Pourquoi Alexander Zverev représente le futur du tennis masculin ?

Il n’y a pas que lui mais Alexander Zverev, c’est un joueur spécial. Il est grand, il frappe très bien, il a l’envie d’être numéro 1 mondial, il travaille beaucoup et il peut jouer sur toutes les surfaces (terre, gazon, dur, salle). De plus, il joue avec beaucoup de décontraction et je pense qu’il a tout pour devenir numéro 1 mondial.

Beside Sport - Le « Futur du tennis » par Alex Corretja - Les jumelles et les jumeaux dans les bras de Mirka Federer - Les jumelles et les jumeaux dans les bras de Mirka Federer

Et chez les femmes, quelles sont les prochaines Maria Sharapova et Serena Williams ?

C’est difficile parce que Serena fait sûrement partie des 3 plus grandes tenniswomen de l’histoire et que Sharapova a aussi fait une carrière incroyable. Alors ce n’est pas possible de le dire actuellement. Maintenant, dans notre société, il est très difficile de rester concentré uniquement sur le tennis car il y a beaucoup de distractions. Honnêtement, je n’ai pas le nom de la future numéro 1 mondiale.

Les enfants d’Alex Corretja, ce sont de futurs grands du tennis ?

Non, zéro ! Mes enfants, ils vivent leur vie, ils sont contents, ils tapent un peu la balle à Barcelone, les deux plus grands dorment bien. Concernant la petite, elle a 1 an donc je ne sais pas encore ce qu’elle donnera sur un court de tennis.

Et les jumeaux et jumelles de Federer  ?  

C’est sûr que si c’est dans les gènes pourquoi pas…mais je n’en sais rien ;)

Pour retrouver son interview « en vrai », c’est par ici 

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne