« InstaPics » d’Antoine Diot

Interview

« InstaPics » d’Antoine Diot

Instagram, voilà le réseau social le plus parlant au niveau de la vie de ses utilisateurs. Ainsi, découvrez notre interview "InstaPics" qui permet de découvrir les athlètes à travers des photos de leur lifestyle !

Beside Sport - « InstaPics » d’Antoine Diot -  -

Antoine Diot, voilà un nom qui n’est pas inconnu des suiveurs de l’équipe de France de basketball ! En effet, ils sont peu à avoir eu le droit à du temps de jeu en tant que meneur de jeu lors de la dynastie Tony Parker et lui en fait parti. Avec Thomas Heurtel, ils se sont démenés pour être le meilleur « back up » possible de « TP » lorsque celui-ci revêtait le maillot bleu. Ainsi, Diot a été champion d’Europe en 2013 et a passé quatre saisons en Espagne à Valence, remportant notamment l’Eurocoupe cette année et le championnat d’Espagne 2017. Celui-ci a décidé de revenir en France et de venir renforcer le champion de France, l’ASVEL, en vue de sa participation à l’Euroligue l’année prochaine. Un club dirigé par Tony Parker, tiens tiens, la boucle serait-elle bouclée ? Lors du « media day » de la Jeep Elite, Antoine Diot a décidé de répondre à notre interview « InstaPics » dans le but de revenir sur sa vie, ses expériences sportives et son lifestyle qui est étroitement lié à sa petite famille !

1ère Pic : Te souviens-tu de la raison pour laquelle tu as commencé ton compte Insta en décembre 2012 ? Grand fan de cinéma ?

Je ne sais plus mais sûrement car c’était à la mode. C’était avec ma compagne pour aller voir le film « Le Hobbit » en 3D. Je suis un grand fan de cinéma même si j’ai un peu moins le temps ces temps-ci avec le petit bout qui est né. Ce jour-là, je me souviens, on était à Paris et vu qu’il y a plein de choses à faire dans cette belle et grande ville, on s’était fait un petit resto/ciné. Ce genre de plan nous correspond plutôt pas mal !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@houmarion « the hobbit 3D »

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

2ème Pic : Grand fan de sneakers ? As-tu une paire favorite ? Une paire signature qui t’a fait rêver ?

Oui je suis un grand fan mais il faut avouer que j’ai la chance d’être sponsorisé. A l’époque, si je me souviens bien, j’étais encore avec Reebok. Maintenant, c’est plutôt Adidas (rires). Cette photo, c’était lors d’un déménagement, j’avais un nombre de paires de basket incalculables et donc j’avais décidé de toutes les aligner. Et d’ailleurs, ma compagne était folle car elle me disait qu’il fallait que je les mette dans les cartons tout simplement plutôt que de les admirer.

Au niveau de ma paire favorite, je suis hyper classique et je ne jure que par la Stan Smith d’Adidas. Pour moi, c’est indémodable et j’ai tous les types, en blanc, en noir, en grise, avec scratch,…

Les premières chaussures qui m’ont vraiment marqué, c’était les AND1 bicolores, avec une partie noire et une partie blanche. En fait, c’était mon frère qui avait fait un voyage aux USA qui me les avait ramenées et forcément, vu qu’AND1 était la marque à la mode, j’ai fait quelques jaloux dans mon équipe. J’étais le précurseur et le seul avoir des AND1 car la marque n’était vendue qu’aux USA. J’étais comme un dingue et donc je courrais plus vite, je sautais plus haut,…grâce à mes nouvelles baskets !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

64 paires ! ! ! 😝 ! ! ! Bon allez maintenant il faut tout ranger ! ! #chaussures #tropcesttrop

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

3ème Pic : Ton plus beau souvenir en carrière ? 

Oui il y a celui-là et le titre de champion d’Espagne avec Valence. Forcément, le titre de champion d’Europe avec l’équipe de France représente énormément car d’abord le maillot bleu a toujours compté dans ma carrière et ma jeunesse. Sur la photo, on voit bien que c’était le lendemain de la victoire car j’ai des cernes incroyables. C’était une aventure humaine grandiose !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Champion d’Europe ! ! ! ! #goldmedal #c’esttropfrai #copieur #heureux

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

4ème Pic : Fan de Lyon depuis toujours ? Le joueur Lyonnais qui t’a le plus fait rêver ? Un avis sur Jean-Michel Aulas ?

Je viens de la région, de Bourg-en-Bresse plus précisément. Vu qu’il n’y a pas vraiment de club, enfin si mais il joue en 2ème/3ème division, donc j’avais le choix entre Saint-Etienne et Lyon et j’ai pris l’OL car c’était la grande époque. Et si je devais retenir un joueur qui m’a fait rêver, c’est l’attaquant Sonny Anderson.

Oui, Jean-Michel Aulas, à travers l’OL Groupe, a pris 20 % des parts du club, donc j’espère que l’on pourra aller voir des matchs de l’OL au Stade des Lumières car je n’y suis jamais allé encore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’est le classico mais on s’en fou ! ! OL quoi qu’il arrive ! ! #teamol #allol

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

5ème Pic : Que retiens-tu de cette expérience ? Le sportif avec qui tu voulais absolument faire un selfie ?

Incroyable ! Après, c’est bizarre car sportivement, on peut le dire, cela a été un échec, mais personnellement être aux JO, c’était fou. Depuis tout petit, je regarde les Jeux Olympiques avec mes parents. France 2 était tout le temps allumé et on se passionnait pour le canoë, l’escrime,…et on était à fond derrière le français même si on ne savait pas ce qu’il fallait qu’il fasse. Cela a été une expérience très importante dans ma carrière !

Je n’ai pas eu l’occasion de le faire mais j’aurais bien aimé rencontré Usain Bolt. C’est quelqu’un pour qui je n’ai que du respect.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Dream come true ! ! 🔵⚪️🔴 #rio2016 #edfbasket #missionRio #espritbleu

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

6ème Pic : Fans de tes chats ? Leurs noms ?

Oui j’ai deux chats : Youyou et Maya. D’ailleurs, je leur passe le « big up » (rires). On adore nos chattes, on s’est toujours dit que l’on aurait un chien mais à l’heure qu’il est, ce n’est pas le moment notamment car l’on est en appartement. Mais plus tard, ça devrait arriver !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mais qu’est ce qu’elle cherche ? ? ? 🤔🤔 😻😻#YaPasDeCroquettesSurLeTelephone

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

7ème Pic : Que retiens-tu de ton expérience espagnole ? Ton adresse favorite à Valence ? Comment les Espagnols vivent le basket ?

Incroyable, extraordinaire ! On a vécu 4 ans de folie surtout que l’on a connu des victoires avec le titre de champion. C’était le premier donc c’était historique pour le club et en plus en battant le grand Madrid en finale. Au delà du sportif, la vie à Valence nous a extrêmement plu et pour nous, clairement, une des meilleures d’Europe pour son « lifestyle ». Tu as accès à la plage, à la campagne, la montagne n’est pas loin et en plus le temps est incroyable. Je crois qu’il n’y a qu’une semaine de pluie par an. Pour nous, le « must », cela reste la plage qui est magnifique.

Les Espagnols ont une approche différente de ce que l’on peut voir en France. Ils vont dans les stades pour encourager plus que pour aller voir un spectacle. Ce sont des fans absolus, limite des « barjots » (rires) !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Valencia—>🛫✈️🛬—>Sevilla ! ! @valenciabasket #amuntvalencia #roadtrip 🏀

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

8ème Pic : Le jeune Antoine, il était comment ? Il pensait à quoi sur cette photo ? Il aurait pu imaginer une telle carrière dans le basket ?

J’étais beau déjà (rires) ! Je ne sais pas trop comment j’étais. De ce que me dit ma maman, j’étais assez collé à elle mais en même temps hyperactif. J’étais un enfant épanoui qui ne pensait à rien d’autre que de jouer avec ses legos.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

29 years ago…. #happybirthdaytome 😜😜 ! ! Merci à tous pour vos messages ! ! Muchas gracias a todos por vuestros mensajes ! ! 😘😘😍😍

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

9ème Pic : La famille a l’air primordiale pour toi, que représente t-elle ? Que change la naissance de ton fils ?

Beaucoup, beaucoup de choses ! Mon fils s’appelle Côme et il est arrivé dans un moment assez difficile sportivement. J’étais blessé, je n’étais pas très bien car je ne jouais pas. Il m’a beaucoup aidé et sa naissance a été très importante pour nous. Surtout que c’est un petit garçon qui est adorable, qui est mignon comme son papa (rires)…et vraiment ce n’est pas une phrase bateau, « devenir papa, c’est le plus jour d’une vie » selon moi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

❤️❤️ Family ❤️❤️ @houmarion #lovetolove #auxanges😇

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

10ème Pic : Fan de Ginobili ? Fan des Spurs ? Ton joueur favori en NBA ?

Oui grand grand fan du joueur ! Il a tout gagné, c’est un mec qui a un jeu magnifique. En plus, fan des Spurs avec Tony, Boris,…forcément, t’as un oeil plus attentif aux Français de NBA. Les Spurs, pour moi, c’est vraiment un jeu qui représente le basket, c’est-à-dire jouer pour les autres, des systèmes léchés, et malgré des superstars, tous les joueurs sont valorisés et importants pour l’équipe. Pour moi, c’est ça le basket et plus globalement le sport collectif !

Le joueur qui me fait le plus vibrer en NBA à l’heure actuelle, c’est LeBron James ! Avoir une longévité et une régularité telle, être toujours autant productif sur le terrain et surtout porter son équipe comme il le fait, c’est quelque chose d’extraordinaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hommage 🤣🤣 ! ! #20 #ginobili #ilovebasketball

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

11ème Pic : Retour en France à l’ASVEL, cela fait quoi ? Tes objectifs ?

Je suis très heureux d’être de retour surtout à l’ASVEl, qui est un club mythique, mais surtout car le projet m’a parlé. Lyon est une belle ville, je me rapproche aussi de ma famille ce qui n’est pas négligeable. J’espère et j’ai hâte de faire de belles choses avec ce club, jouer l’Euroligue et pourquoi pas gagner des titres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Keep working ! ! ! 💪💪

Une publication partagée par Antoine Diot (@antoinediot) le

Beside Sport - « InstaPics » d’Antoine Diot -  -

Question Instagram : Ton rapport à Instagram et à ton image ?

J’essaie d’amener d’autres personnes au sport grâce à Instagram. J’ai toujours voulu être plus actif sur les réseaux et je ne le suis pas énormément. Je vais poster pendant 3 jours assez régulièrement et après plus grand chose pendant une longue période. Je le fais un peu au feeling. Après je sais pertinemment que l’image est très importante dans notre société et notamment pour un sportif. Certains travaillent pour avoir plus de followers et donc plus de sponsors, moi je ne le fais pas forcément dans ce but là, c’est plus le partage de ma passion notamment !

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne