Culture

Ces sportifs grecs qui ont marqué l’histoire de leur pays

Si la Grèce est le pays auquel on doit les Jeux Olympiques, on ne peut pas dire que les Grecs aient souvent brillé dans le sport. Mais il semble que cela soit en train de changer grâce à une nouvelle génération de sportifs exceptionnels !

La Grèce peut regarder du côté de la balle jaune où un certain Stefanos Tsitsipas vient de remporter le tournoi de Chef pour sa première participation à tout juste 21 ans.
A l’arrêt des Djokovic, Federer et Nadal, il n’y a pas de doutes sur le fait que celui-ci luttera pour la première place mondiale et de nombreux grands titres.
Mais ce n’est pas le seul sport où la jeune génération grecque brille. Du côté de la NBA, l’un des championnats les plus suivis de la planète et où on compte une pléiade de stars ! Ainsi, lorsque le meilleur joueur de la saison dernière, ou MVP (Most Valuable Player), n’est autre que Giannis Antetekounmpo, c’est toute la Grèce qui se réjouit et qui fait saliver la planète entière d’avoir en son sein un tel champion d’exception.
En cette période faste pour le sport grecque, Beside Sport a décidé de revenir sur les quelques sportifs qui avaient réussi à faire exister la Grèce sur la carte du sport mondial !

Nikos Galis (Basketball)

Avant la prise de pouvoir en NBA par Giannis Antetokounmpo, il était la référence du basketball grecque. Bien que né aux États-Unis, il a effectué toute sa carrière professionnelle en Grèce où il devient l’un des meilleurs marqueurs européens, remportant avec la Grèce le championnat d’Europe 1987, dont il est désigné meilleur joueur. Il termine à quatre reprises meilleur marqueur d’un championnat d’Europe.

Voula Patoulidou (Athlétisme)

L’athlète grecque est championne olympique du 110 mètres haies en 1992 à Barcelone.

Akákios Kakiasvíli (Haltérophilie)

Triple champion olympique (Barcelone 1992, Atlanta 1996 et Sydney 2000), l’haltérophile grecque est le plus titré aux JO de son pays. Il faut aussi ajouter 3 titres de champion du monde et 4 titres de champion d’Europe.

Ioánnis Melissanídis (Gymnastique)

Champion olympique au sol à Atlanta en 1996.

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne