Style

Ces équipementiers sportifs de retour en force sur la scène mode

Avoir un nom qui parle mais plus les ventes qui vont avec, voilà le lot de nombreuses marques. Et les équipementiers sportifs ne sont pas épargnés. Ainsi, pour se relancer, certains jouent sur les codes qui ont fait leur succès !

Être « Has been », comprenez littéralement « avoir été », est peut-être l’une des expériences les plus difficiles à vivre peu importe le domaine. En effet, être passé de quelqu’un à personne peut s’avérer traumatisant pour une célébrité mais cela est aussi le lot de nombreuses marques. En effet, côté équipementier sportif, cela sent le vécu à part quand on se nomme Nike et Adidas, les mastodontes du milieu depuis toujours. Néanmoins, pendant une courte période, certaines marques ont bien pensé pouvoir se faire une place entre le « Swoosh » et les « 3 bandes » mais ont fini par déchanter. Etre la marque que tout le monde s’arrache et que l’on voit partout et en quelques mois, ne plus voir un péquin passé le pas de l’une de ses boutiques, dur dur. Néanmoins, depuis quelques années, certaines ont décidé de jouer sur l’effet « Vintage » pour revenir sur le devant de la scène du style. C’est le cas de Kappa qui vient de dévoiler sa collection Printemps-été 2019.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Full of vibes 💥 📸 @threadsoncarson | kappa.com #Kappa is #Kappassionate

Une publication partagée par Kappa Official (@kappa_official) le

De ce fait, Beside Sport vous dévoile ces équipementiers sportifs qui ont opté pour un « comeback » !

Champion (USA)

Période de gloire dans les années 90 grâce à son partenariat avec plusieurs équipes NBA.

Ellesse (Italie)

Période de gloire dans les années 70 et 80 notamment avec des ambassadeurs sportifs comme Guillermo Vilas, Chris Evert, Boris Becker dans le tennis et Alain Prost ou Mohammed Ali dans d’autres disciplines.

Le Coq Sportif (France)

Période de gloire dans les années 80 en étant équipementier de nombreuses équipes de foot en Angleterre (Chelsea, Everton, Aston Villa) et les sélections de l’Italie (Champion du monde 1982) et l’Argentine (champion du monde 1986) mais aussi le vainqueur de Roland-Garros en 1983, Yannick Noah.

Fila (Italie)

Période de gloire dans les années 70 grâce à son partenariat avec la star du tennis, Björn Borg !

Umbro (Angleterre)

Période de gloire dans les années 90 grâce à ses partenariats dans le foot anglais (Manchester United et Liverpool FC) mais aussi en équipant la sélection du Brésil, championne du monde 1994. Enfin, la marque est associée au phénomène du hooliganisme en Angleterre.

Diadora (Italie)

Diadora est un équipementier sportif italien fondé par Marcello Danieli en 1948. Il fut une institution pour bon nombre de footballeurs avec sa chaussure, la Brazil, très légère et avec un cuir très souple (cuir de kangourou), qui permettait aux joueurs d’être à l’aise comme dans une pantoufle. Le logo sur la chaussure était blanc. Il fut longtemps l’équipementier national de la « Squadra Azzurra », équipe nationale italienne de football. Gustavo Kuerten, le tennisman brésilien, a fait beaucoup pour la notoriété de la marque italienne.

Kappa (Italie)

Période de gloire dans les années 1980 lorsque la marque commença à fournir les maillots à la Juventus, puis au FC Barcelone (Vidéo voir en header).

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne