Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP

Moteurs

Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP

Un circuit automobile reste un circuit automobile vous me direz ! Et pourtant sachez que les courses de Moto GP et de Formule 1 ne partagent pas beaucoup de circuit en commun. Mais pourquoi ?

Avant de vous présenter les circuits qui font double emploi, tâchons de vous expliquer pourquoi la F1 et la Moto GP ne cohabitent si souvent que ça !

– La question sécuritaire est d’abord primordiale et on imagine mal des pilotes Moto GP lancés à pleine balle sur le circuit de Monaco ou de Singapour, avec les rails comme seule limite de la piste.

– Il y a également un vrai lien culturel entre les motards avec le Mugello et les amateurs de monoplace à Monza en Italie.

– Enfin, dernier paramètre non-négligeable, les formes de tracés ont leur importance, tout comme le type de surface, pour permettre un grand spectacle. Pour permettre à des F1 à V6 turbocompressé de s’exprimer pleinement, avec quatre roues surdimensionnés et un poids supérieur, pilote compris, à 740 kg, mieux vaut avoir un bitume très abrasif quitte à avoir quelques bosses qui créent des étincelles sous le fond plat des bolides. Et cela ne convient guère au pilotes Moto GP, adeptes de la glisse pour maitriser les 1000 cc et 300 ch de leur machine, en quête d’un macadam aussi lisse d’une patinoire.

Beside Sport - Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP -  -

Circuit des Amériques à Austin

Beside Sport - Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP -  -

Circuit de Catalogne à Barcelone

Beside Sport - Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP -  -

Circuit Spielberg en Autriche

Beside Sport - Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP -  -

Circuit de Sepang en Malaisie

Beside Sport - Ces circuits empruntés par la F1 et la Moto GP -  -

Circuit de Silverstone en Angleterre

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne